Courtoisie. Yvon Guernon et Lilianne Liboiron

Agressions sexuelles : le SPVM recherche des victimes potentielles d’Yvon Guernon, et Lilianne Liboiron

Les enquêteurs de la Section des agressions sexuelles du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) cherchent à identifier des victimes potentielles du couple formé par Yvon Guernon et Lilianne Liboiron

Le 23 décembre dernier, ceux-ci ont comparu au palais de justice de Montréal pour répondre à différents chefs d’accusation, dont acte de grossière indécence, agression sexuelle et contact sexuel, pour des événements s’étant déroulés dans les années 1980 et impliquant une personne mineure au moment des faits. Ils reviendront devant la cour le 14 février prochain.


Victimes additionnelles
De la fin des années 1960 au milieu des années 1980, le couple Guernon-Liboiron était famille d’accueil. Yvon Guernon a déjà été reconnu coupable, en 1992, d’attentats à la pudeur commis en 1966 contre des filles d’âge mineur qui étaient hébergées dans sa famille d’accueil.

Dans le présent dossier, la victime alléguée a été placée chez les Guernon-Liboiron en 1980. Les agressions sexuelles ont commencés dès son arrivé. Elle a subi des gestes à caractère sexuel de la part des trois coaccusés sur une période de 5 à 7 ans, jusqu’à ce qu’elle quitte cette famille d’accueil. D’autres enfants y ayant été hébergés au fil des ans, les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il pourrait y avoir d’autres victimes.

Quiconque aurait été victime ou témoin d’actes répréhensibles de nature sexuelle commis par les coaccusés est invité à se rendre à son poste de quartier ou à communiquer directement avec les enquêteurs de la Section des agressions sexuelles au 514 280-8502. Toute autre personne qui souhaite partager, de façon anonyme et confidentielle, de l’information peut le faire en contactant Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca.