Courtoisie

Budget 2022 et PDI 2022-2031 – Montréal-Nord souhaite une augmentation des transferts

Les élus de l’arrondissement ont adopté hier, en conseil d’arrondissement extraordinaire, le budget 2022 de Montréal-Nord ainsi que son programme décennal d’immobilisations (PDI), lequel contient les investissements prévus pour la période de 2022 à 2031. 

«La préparation de ce budget a représenté un véritable défi pour nos équipes. Malgré des transferts centraux insuffisants d’année en année, diminuant de fois en fois son poids relatif par rapport à notre budget total, nous avons réussi le tour de force de reprendre les services d’avant la pandémie, et même d’en offrir encore davantage », de déclarer la mairesse Christine Black.

En plus de couvrir les services essentiels aux citoyens, le budget 2022 prévoit entre autres :

  • l’accélération des mesures d’apaisement de la circulation;
  • l’élaboration du plan collectif d’action pour les aînés;
  • le déploiement du plan collectif en habitation et du plan de développement culturel;
  • la finalisation du Plan directeur des parcs;
  • la poursuite des plans d’action collectifs Priorité Jeunesse et de développement économique;
  • une nouvelle offre de services au pavillon du parc Henri-Bourassa, à la Maison Brignon-dit-Lapierre et à la piscine Henri-Bourassa;
  • la sensibilisation au recyclage, à la cueillette des résidus alimentaires et à la propreté de nos rues.

Ce budget s’élève à 45,2 M$, en hausse de 3 % par rapport à l’an dernier. La majeure partie des revenus de l’arrondissement provient des transferts de la Ville de Montréal à hauteur de 32,2 M$. Le reste provient de taxes locales pour 10,2 M$ et de l’affectation de surplus de 1,8 M$ ainsi que  de 825 000 $ de revenus de tarification locale.

PDI 2022-2031

Des investissements pour favoriser le vivre ensemble, améliorer le cadre de vie des citoyens et développer les infrastructures

Le PDI 2022-2031 prévoit quant à lui des investissements totalisant 48,5 M$ pour les 10 prochaines années. En 2022, des investissements de l’ordre de 7,1 M$ sont prévus.

Les projets au PDI ont été sélectionnés à partir des principes directeurs suivants : 

  • Confirmer l’engagement de l’arrondissement envers les aînés et la jeunesse;
  • Augmenter les mesures d’apaisement de la circulation;
  • Pallier aux retards d’investissement dans nos installations;
  • Offrir des espaces publics verts pour lutter contre les changements climatiques et les îlots de chaleur.

Ce PDI comprend notamment les projets de réfection et d’amélioration de parcs et d’équipements suivants:

  • Espaces verts sur le boulevard Pie-IX
    • Parc-école Saint-Rémi;
    • Bordure école Galileo;
    • Bande riveraine ilôt Martial.
  • Acquisition / planification des parcs et espaces publics 
    • Parc intersection Larin/Pie-IX;
    • place Charleroi-L’Archevêque.

Il comprend aussi l’aménagement des parcs et espaces verts suivants:

  • Remplacement de mobilier urbain (bancs, tables et poubelles…);
  • Travaux de planification de l’aménagement du parc Pilon pour réalisation en 2024.

On y retrouve également une série de projets d’aménagement urbain et de réfection routière, dont :

  • Intensification des mesures d’apaisement de la circulation (dos d’ânes, passages ou intersections surélevées, analyse-vignette, traverses lumineuses, compteurs et afficheurs de vitesse, bollards – délinéateurs, silhouettes grandeur nature);
  • Préparation de la réfection de la rue Lapierre pour réalisation en 2023.

Les bâtiments municipaux accusent un retard d’entretien particulièrement criant et des travaux d’entretien se poursuivront en 2022 :

  • Réfection de la toiture et du système mécanique de l’aréna Rolland (Planification des travaux);
  • Bibliothèque Henri-Bourassa: entrée extérieure;
  • Réparation de la mairie (marches extérieures, colonnes et réfection de la toiture métallique et de la marquise de la mairie);
  • Toiture (garage et remisage) et aménagement d’espaces de travail des Travaux publics;
  • Chalet du parc Saint-Laurent.

« L’arrondissement de Montréal-Nord doit composer avec des budgets annuels de fonctionnement et d’immobilisations nettement insuffisants, qui limitent la livraison de services de proximité et le développement d’infrastructures pour la population. À Montréal-Nord, nous recevons moins d’argent par habitant que la moyenne des autres arrondissements. Comment peut-on justifier cela sachant qu’ici les besoins sont immenses et même criants » de conclure la mairesse en promettant de continuer à se battre pour augmenter les transferts de la Ville de Montréal. 

Les détails du budget 2022 et le PTI 2022-2031 sont disponibles sur le site de l’arrondissement. Montreal.ca/montreal-nord.