Courtoisie

Championnats du monde de Triathlon 2022

La Ville de Montréal est fière d’accueillir pour la première fois les Championnats du Monde de Triathlon Sprint et à Relais de 2022 présentés par Triathlon Mondial Groupe Copley, qui se dérouleront du 23 au 26 juin dans le Vieux-Port de Montréal.

Si, depuis 2016, la Ville de Montréal a l’habitude d’accueillir la Série mondiale de triathlon, l’envergure internationale de l’événement prendra une toute autre dimension en 2022 et offrira un rayonnement mondial exceptionnel à la métropole du Québec. La Ville de Montréal a récemment confirmé qu’elle accordait un soutien d’une valeur de 850 000 $ à Triathlon International de Montréal pour la tenue de l’événement. 

Les Championnats du Monde de Triathlon Sprint et à Relais sont, après les Jeux olympiques, la deuxième compétition sportive de triathlon la plus importante au monde. La Ville de Montréal est déjà connue en tant que ville sportive par excellence. Cette compétition permettra une fois de plus à la métropole de démontrer la qualité de ses installations et sa capacité d’accueil d’événements sportifs majeurs.

« C’est un véritable honneur que Montréal soit la ville hôte d’une compétition sportive d’une telle envergure. Cette compétition prestigieuse est la plus importante pour les triathlètes après les Jeux olympiques. Il y a vraiment de quoi se réjouir. Les bassins du Vieux-Port de Montréal, de même que les rues de son quartier historique seront mis en valeur dans les trois volets – nage, course et vélo – des Championnats.  La Ville de Montréal s’est jointe aux autres bailleurs de fonds gouvernementaux pour soutenir cet événement grâce à une contribution financière et en biens et services. Les Championnats du monde de Triathlon 2022 sont bien plus qu’une compétition sportive, c’est aussi une incroyable  vitrine touristique qui est offerte à notre ville », a déclaré la responsable des grands parcs, du Mont-Royal, des sports et des loisirs, d’Espace pour la vie, du parc Jean-Drapeau et de l’Est de Montréal au comité exécutif de la Ville de Montréal, Caroline Bourgeois.

Les Championnats seront également l’occasion de voir un nouveau format de compétition, soit l’épreuve par élimination, testé pour la première lors de la World Triathlon Series (WTS), tenue à Montréal en 2021.  

« Après une absence de 23 ans, Montréal reçoit à nouveau les Championnats du monde de triathlon. Les deux dernières années ont mis en valeur l’importance primordiale de l’adoption de saines habitudes de vie par la population montréalaise. La mission du Triathlon Mondial Groupe Copley est d’être un acteur majeur pour présenter des événements sportifs de haut calibre et ainsi inspirer la population à être active et en santé. Les Championnats du monde de triathlon regroupent parmi les trois disciplines les plus accessibles par la population, et rare seront ceux qui ne voudront pas poursuivre ou débuter des entraînements après avoir vu les meilleurs au monde franchir la ligne d’arrivée à quelques mètres d’eux et de leur famille », a déclaré Patrice Brunet, président du Triathlon Mondial Groupe Copley. « Le nouveau format éliminatoire tourne la page sur les plus longues distances et met l’athlète et ses performances encore plus spectaculaires au premier plan de l’expérience enivrante de voir un triathlon en direct ! »

Les différents volets de l’événement comprennent la participation de milliers d’athlètes, dont près d’une centaine de Montréalaises et de Montréalais. Plus de 60 000 spectateurs sont attendus sur le site de compétition pour la durée de l’événement. En plus d’être une compétition incontournable pour les athlètes de Montréal et de partout dans le monde, les Championnats entraîneront des retombées très importantes pour la métropole. L’ensemble des compétitions sera télédiffusé sur plusieurs chaînes de sports internationales, ainsi le rayonnement sera mondial et atteindra près de 196 pays.

Cet événement sportif est en adéquation avec la vision de Montréal 2030. Ces Championnats du monde de triathlon 2022 permettront en effet d’accroître l’attrait et le rayonnement de la métropole, tout en valorisant sa richesse environnementale et inclusive.