Courtoisie SPVM

Démantèlement d’un réseau de trafic d’armes et de stupéfiants entre Toronto et Montréal

L’équipe Antigang de la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé au démantèlement d’un réseau de trafic d’armes et de stupéfiants, qui s’approvisionnait dans la région de Toronto pour ensuite écouler le tout à Montréal et ses environs. L’enquête policière a permis de saisir une quantité importante d’armes et de drogues. Cinq suspects ont été arrêtés.

Des perquisitions ont été menées à l’intérieur de sept résidences et de quatre véhicules à Montréal, Laval, Mirabel, Brossard, Longueuil, Toronto et Richmond Hill. Elles ont permis de saisir sept armes de poing; une carabine d’assaut AR 15; 54 kg de cocaïne; 46 kg de méthamphétamine en cristaux (crystal meth); 168 500 comprimés de méthamphétamine; 36 kg de cannabis, diverses quantités de stupéfiants additionnels et pas moins de 1,3 M$ en argent comptant.

Les cinq suspects ont été appréhendés entre le 26 mai et le 21 juin 2022. Il s’agit de quatre hommes âgés de 26 à 42 ans et d’une femme de 28 ans. Deux d’entre eux, soit Sami Hashemi et Rudy Louis Étienne, demeurent détenus pour possession d’armes à feu, tandis que les autres ont été libérés en attente de la suite des procédures.

Le réseau démantelé était contrôlé à partir de Montréal. Les suspects appréhendés étaient connus du SPVM. Ils agiraient notamment à titre de fournisseurs auprès de certains gangs de rue criminalisés.

Le SPVM a pu profiter de l’étroite collaboration du Service de police régional de York, du Service de police de l’agglomération de Longueuil et du Service de police de Mirabel, au cours de cette enquête criminelle amorcée en juin 2021.

Courtoisie SPVM

Poursuite de l’enquête

Toute personne détenant des informations pouvant être utiles aux enquêteurs peut communiquer avec le 911 ou avec son poste de quartier. Il est aussi possible de communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca.

Le SPVM remercie la population de sa collaboration.