Courtoisie

Deux laboratoires clandestins découverts et démantelés par la GRC à Montréal

L’Équipe de lutte et d’intervention contre les laboratoires clandestins de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) mène une série de perquisitions dans quatre résidences de Montréal à la suite de la découverte de deux laboratoires clandestins de production de drogues de synthèse et de comprimés. Du matériel sophistiqué permettant une production à grande échelle a notamment été saisi.

Deux suspects ont été arrêtés et interrogés et pourraient faire face à des accusations. Les résidences et les véhicules des deux suspects font aussi l’objet de perquisitions.

L’enquête s’est amorcée à la fin du mois de janvier dernier, à la suite d’une saisie de l’Agence des services frontaliers du Canada.

La GRC a dû agir rapidement dans le cadre de cette enquête afin d’assurer la sécurité du public. Plus de 40 membres ont été mobilisés pour l’opération, qui a aussi nécessité l’assistance du Service de police de la Ville de Montréal.

Les membres de l’équipe des laboratoires de l’Unité mixte d’enquête sur le crime organisé (UMECO) procèdent au démantèlement des deux laboratoires de façon sécuritaire. Cette opération pourrait prendre plusieurs jours.

L’analyse des substances ainsi que du potentiel de production est en cours.

Les enquêteurs n’excluent pas la possibilité de procéder à d’autres arrestations et perquisitions.