Courtoisie

Événements violents liés à un réseau de trafiquants de stupéfiants : 12 personnes arrêtées

Les enquêteurs de la Section des crimes majeurs avec la collaboration de la Section du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont procédé, aujourd’hui, à 12 arrestations au terme d’une enquête de longue haleine portant sur une série d’actes de violence commis à Montréal entre juillet 2020 et mars 2021, dont le 17e homicide de 2020, par des individus liés à un groupe de trafiquants de stupéfiants.

En plus de mener à l’arrestation des individus soupçonnés d’être à l’origine de ces événements, l’enquête aura également conduit au démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïne d’importance à Montréal et en Abitibi. Les gestes violents commis par ce groupe auraient eu comme mobile principal le contrôle des stupéfiants dans Hochelaga-Maisonneuve.

Différents chefs d’accusation ont été déposés contre les individus arrêtés aujourd’hui notamment pour meurtre, trafic de stupéfiants, de complot, de gangstérisme, de voie de fait armée ainsi que pour différentes infractions liées aux armes à feu.

Parmi les personnes arrêtées figurent notamment :

– Éric Morache, 41 ans

– Gaétan Bradette, 59 ans

Les sujets suivants, quant à eux, feront face à des accusations de meurtre au premier degré et de séquestration :

– Tommy Bradette, 25 ans

– Jonathan Fortier, 42 ans

– Samir Drissi Atmani, 29 ans

Les arrestations ont été menées à Montréal, Mascouche, Napierville et Shawinigan. Les enquêteurs du SPVM ont été assistés par la Sûreté du Québec et du Service de police de Mascouche pour mener cette opération.

Les 12 personnes ont comparu par visio-conférence, vendredi matin, au palais de justice de Montréal, devant la juge Anne-Marie Lanctôt. Les trois personnes accusées de meurtre resteront détenus pour la durée des procédures. Ils reviendront en cour le 27 octobre pour la forme.

Au cours du projet d’enquête, les policiers ont également mené 18 perquisitions à Montréal, Laval, Barraute et Rivière-Héva, et procédé à la saisie de près de 4 kg de cocaïne, de plus de 233 000 $ et d’une arme à feu, notamment.

Les personnes arrêtées devraient comparaître, demain le 15 octobre, au palais de justice de Montréal.