La médaille du Lieutenant gouverneur général du Québec a récemment été décernée à Mme Françoise Pilotte en hommage à son action bénévole au sein de la Popote roulante.

Depuis plus de 40 ans, cette résidente d’Anjou dotée d’une énergie positive contagieuse voue une véritable passion à aider autrui. À 82 ans, elle ne songe toujours pas à la retraite !

« Cela me permet de rester active tout en rendant service », explique-t-elle. Bien que sa santé ne lui permette plus de s’investir autant qu’avant, Mme Pilotte siège comme trésorière au sein du conseil d’administration de la Popote roulante tout en prêtant main-forte à l’occasion aux équipes : « Je ne suis plus en mesure de tout faire, comme des livraisons, par exemple, mais je suis encore capable de cuisiner », dit-elle avec conviction.
L’esprit d’entraide

Depuis 1977, l’organisme fournit et livre des repas aux aînés d’Anjou en perte d’autonomie. L’arrondissement a toujours été un partenaire important en fournissant des locaux, dont la cuisine du centre Roger-Rousseau fraîchement rénovée. Une cuisine « de rêve » dont Mme Pilotte est très fière : « Grâce à sa fonctionnalité, l’équipe est plus efficace et l’aménagement d’un grand congélateur nous permet de préparer des repas à l’avance, comme pour la période des fêtes », explique-t-elle.

Mme Pilotte nourrit un grand sentiment de reconnaissance à l’égard d’Anjou, « une communauté tissée serrée où l’entraide est très présente ». Elle parle en connaissance de cause, puisqu’elle s’est installée dans l’arrondissement il y a 53 ans, y a rencontré son mari et fondé une famille. Celle qui a commencé le bénévolat pour occuper ses temps libres ne tarit pas d’éloges sur l’esprit d’équipe qui règne au sein de la Popote roulante. Cette valeur, une source de motivation pour elle, Mme Pilotte l’attribue notamment aux qualités de rassembleuse de la présidente de l’organisme, Mme Johanne Ayotte.

Longue vie
Si Anjou et sa communauté se démarquent par leur bienveillance réciproque, la Popote roulante doit composer avec une population vieillissante, ce qui rend la contribution de ses partenaires d’autant plus pertinente. Forcément, les services offerts par la Popote roulante sont en demande. Et grâce à une équipe composée exclusivement de bénévoles, l’organisme peut offrir des prix plus bas à ses bénéficiaires, une autre grande fierté de Mme Pilotte.

À un organisme qui va au-devant des besoins des Angevins, Mme Pilotte souhaite « longue vie ». À une pionnière au grand coeur, nous souhaitons une longue carrière.

Anjou, Municipalité amie des aînés
L’arrondissement s’engage activement pour le mieux-être des aînés. Par exemple, en rendant ses installations accessibles, en améliorant leur sécurité, en luttant contre la pauvreté, en faisant connaître leur réalité à la population, en contribuant à ce qu’ils demeurent actifs dans la communauté et en favorisant leur engagement social. Mme Françoise Pilotte en est le meilleur exemple : par sa vitalité et son implication au sein de la communauté, elle est une source d’inspiration et une véritable ambassadrice.Plan MADA anjou 2019-2022PLAN ET STRATÉGIE