photo courtoisie

Grand excès de vitesse et conduite avec les facultés affaiblies

Dans la nuit du 10 au 11 mars, vers 2h30, les policiers du poste autoroutier de Montréal ont constaté un véhicule les dépassant à une très grande vitesse sur le réseau autoroutier de Montréal.

Le conducteur circulait à une vitesse de 200 km/h dans une zone de 70 km/h et a été intercepté sur l’autoroute 15 (autoroute des Laurentides), en direction nord, près de l’autoroute 40, après avoir été suivi sur quelques kilomètres, par les policiers, afin d’obtenir un endroit sécuritaire pour le faire.

Le jeune homme, âgé de 19 ans, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Les échantillons d’haleine prélevés ont révélé des taux d’alcool dans le sang supérieurs à la limite permise et ayant obtenu un résultat à l’éthylomètre atteignant plus du double de la limite permise. Le contrevenant a été libéré et devrait comparaitre à une date ultérieure, en lien avec cet événement.

Il a également reçu un constat d’infraction de 2386$ assorti de 30 points d’inaptitude pour le grand excès de vitesse, en plus d’un constat d’infraction visant la règle du zéro alcool pour un montant de 494$ assorti de 4 points d’inaptitude. D’autres constats ont été émis pour différentes infractions commises au Code de la sécurité routière.  

Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par l’alcool et son véhicule a été saisi pour une période de 30 jours.

La Sûreté du Québec rappelle que la vitesse est l’une des premières causes de collisions mortelles à survenir sur les routes du Québec.

La Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026, « La vie humaine, au cœur de nos actions », a pour objectif de diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur les réseaux routiers et récréotouristiques. Des pistes d’action sont mises en œuvre dans chacun des axes distincts : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) par la Sûreté du Québec ainsi que ses partenaires, afin de collaborer pour tendre vers un objectif commun, celui de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.