photo tirée de Facebook

Hockey Québec demande un plan d’action pour le retour du sport

À la suite du point de presse du Premier ministre, du ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de Santé publique, Hockey Québec demande à faire partie de la solution et à travailler avec la santé publique à la mise en place d’un plan d’action clair, avec un échéancier précis, pour le retour du sport associatif au Québec.

Comme l’ont indiqué de nombreux spécialistes durant les derniers jours et semaines, le sport est une composante essentielle de la santé mentale, de la vie sociale et de l’équilibre de nos jeunes québécoises et québécois. Nos statistiques le démontrent clairement. Cet arrêt a un effet néfaste sur notre jeunesse : enjeux de santé mentale, dépression, obésité, décrochage scolaire (sportif). La liste est longue.

Durant cette période difficile, nous avons initié plusieurs actions afin d’accompagner nos jeunes hockeyeuses et hockeyeurs à garder espoir et à rester actifs. Voici quelques exemples:

• Hockey Québec fait la promotion du hockey extérieur pour inciter les jeunes à jouer dehors.

• Hockey Québec rappelle de manière proactive les règles sanitaires à suivre

• Hockey Québec a créé le programme Leaders de la semaine et organise des conférences/webinaires pour garder les jeunes motivés

Rappelons que Hockey Québec a pris les devants et a suspendu tous ses matchs (jusqu’au 9 janvier 2022), de manière préventive et afin de participer à l’effort collectif, le 21 décembre dernier.

Hockey Québec est conscient de la situation dans laquelle nous sommes plongés. Cependant, le sport doit être priorisé dans la planification des prochaines étapes de déconfinement par la santé publique. Pour ce faire, nous sommes prêts à adapter notre protocole Hockey en temps de pandémie qui respecte le besoin de diminuer les risques de contamination tout en assurant la pratique sécuritaire de nos sports. D’ailleurs, nous avons proposé plusieurs solutions à cet égard telles que le port d’un masque adapté et un retour progressif aux entraînements et aux matchs.

« Depuis 2 ans, nous avons dû mettre le sport en pause à plusieurs reprises et nous sommes témoins des effets néfastes sur nos enfants. Notre collaboration avec le ministère et la ministre déléguée aux sports est excellente. Cependant, nous avons bien entendu le Premier ministre nous rappeler que la santé publique est celle qui fait les recommandations sur le sujet. Nous demandons donc à la Direction Nationale de Santé Publique d’établir, dans les plus brefs délais, un plan d’action avec un échéancier clair pour nous assurer que le sport soit le prochain secteur à déconfiner. Les jeunes, les bénévoles et tous ceux qui gravitent autour de nos fédérations sont prêts à se mobiliser. La santé passe par le sport. » a déclaré Jocelyn Thibault, directeur général de Hockey Québec.