Courtoisie

Îlots de chaleur : des stations pour mesurer les températures estivales

Pour étudier l’impact de l’aménagement urbain sur la chaleur, Montréal installe des stations de mesure de la température de l’air et de l’humidité. Ces installations, silencieuses et sans danger, ressemblent à des assiettes blanches. Elles récolteront des données pendant 10 étés.

Sept stations sont réparties dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Saint-Léonard, Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Outremont à titre de projet pilote pour l’été 2022. À terme, la Ville souhaite en installer 25 à travers son territoire.

200 stations supplémentaires

Des chercheurs se serviront de ces données pour mieux comprendre les températures élevées et le phénomène d’îlots de chaleur. La Ville de Montréal a d’ailleurs développé un partenariat avec l’Université McGill pour l’installation de 200 stations supplémentaires pour les étés 2022, 2023 et 2024. Consulter la carte des stations