Au printemps 2022, le personnel des postes de quartier (PDQ) 31 et 33 sera réuni dans le nouveau PDQ 31, situé au 8245, avenue de l’Esplanade. À partir de ces nouveaux locaux modernes et situés au centre de l’arrondissement, les policiers disposeront d’une flexibilité opérationnelle accrue pour mieux servir les citoyens des quartiers de Villeray et Parc-Extension.

De nombreux avantages

L’un des premiers objectifs de l’intégration des PDQ 31 et 33 est, comme on dit dans le domaine policier, d’accroître la robustesse des équipes de travail. « Avec plus de policiers dans un même poste, nous aurons une plus grande marge de manœuvre au quotidien », explique le commandant Jean-Sébastien Marcotte, chef du futur PDQ 31 intégré.

Comme autre avantage, le secteur de Parc-Extension pourra compter sur un Module d’action par projet, ou MAP, une fois l’intégration complétée. Un MAP rassemble des policiers ayant une expertise variée afin de s’attaquer à une problématique locale. La réunion des effectifs des deux PDQ permettra aussi d’envisager éventuellement la création de nouveaux services.

Un nouvel emplacement choisi avec soin

L’intégration permettra également de régler un problème d’espace. Les policiers des PDQ 31 et 33 se sentent effectivement à l’étroit dans leurs locaux actuels, qui ne sont pas nécessairement les mieux adaptés pour répondre aux besoins de la population. Le PDQ 31, par exemple, était à l’origine… un chalet de parc.

La situation sera tout autre dans le futur PDQ 31. Fraîchement rénové, il offrira tout le nécessaire pour travailler et servir les citoyens du secteur de façon efficace : des bureaux, des aires de vie, des salles de travail pour rencontrer les partenaires, etc. Le site a aussi été choisi pour son emplacement central qui permettra d’obtenir un temps de réponse aux appels optimal à l’échelle du secteur.

Maintien des services et des liens avec la communauté

L’intégration n’entraînera non plus aucune réduction des effectifs dans le secteur. Aucun  poste de policiers ou de brigadiers scolaires ne sera supprimé. Les services rapprochés et les liens qu’entretiennent notamment les agents sociocommunautaires avec le milieu seront également maintenus. Leur participation à la vie de quartier se poursuivra et continuera d’être une priorité pour le  PDQ 31. « Notre approche basée sur la proximité et la prévention découlant du modèle de la police de quartier restera inchangée. Elle est profondément ancrée dans nos valeurs et elle ne sera aucunement remise en cause par un changement d’adresse », conclut le commandant Marcotte.

Pour en apprendre davantage sur l’intégration des PDQ 31 et 33, consultez la présentation du projet.