La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a présenté ses demandes budgétaires 2024-2025 au ministère des Finances.

La FQM demande au gouvernement du Québec de fournir aux municipalités des outils concrets dès 2024 pour soutenir le bien-être des citoyens ainsi que la vitalité des régions.

Dans son document, la FQM propose des orientations stratégiques qui mettent en lumière certains enjeux cruciaux, de l’habitation à la couverture du réseau cellulaire, tout en soulignant l’importance de résoudre rapidement les questions touchant la protection des milieux humides, les services de proximité, l’immigration, le développement local, la culture et le patrimoine ainsi que le transport.

Accélérer et stimuler la construction de logements
La FQM souligne l’urgence d’investir dans le secteur de l’habitation au Québec pour répondre à la pénurie croissante de logements. Elle réitère sa demande pour la création d’un volet habitation dans le Fonds régions ruralité (FRR) pour accélérer la cadence de mise en chantier de projets locaux. Elle propose une somme totale de plus de 100 M$ tirée de l’enveloppe de 1,8 G$ du Fonds pour accélérer la construction de logements (FACL) des gouvernements du Québec et du Canada, avec un soutien financier aux projets et le recrutement de ressources, et ce, pour répondre aux besoins criants de logements dans les municipalités et MRC du territoire québécois.

Compléter le réseau cellulaire partout en région
La FQM avait déjà formulé des demandes budgétaires en 2022 pour un déploiement accéléré de la technologie cellulaire. Elle insiste, une fois de plus, sur la nécessité de garantir une connectivité cellulaire sans faille à travers tout le Québec. L’engagement du premier ministre, réitéré lors du Congrès annuel de la FQM de septembre 2023, de compléter le réseau d’ici octobre 2026, renforce cette demande. En mettant en avant le potentiel d’attractivité des régions québécoises, la FQM appelle le gouvernement à inclure dans le budget un plan de déploiement pour la couverture totale du réseau cellulaire d’ici 2026, avec une transition vers la technologie 5G d’ici 2030, en accord avec l’engagement gouvernemental.

« La FQM est consciente que le Québec navigue dans un contexte budgétaire complexe, marqué par une croissance significative des coûts. C’est pourquoi nos demandes reflètent le besoin essentiel de renforcer les acquis, de surmonter les obstacles et d’assurer un avenir prospère pour toutes les municipalités et régions du Québec », a affirmé M. Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Pour consulter le document des demandes budgétaires 2024-2025 de la FQM, cliquez ICI.