Courtoisie

La Ville de Montréal dévoile un budget responsable, connecté aux besoins de la population

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la présidente du comité exécutif et responsable de finances, Dominique Ollivier, présentent aux Montréalaises et aux Montréalais un budget de fonctionnement équilibré de 6,46 G$ pour 2022, ainsi que le programme décennal d’immobilisations (PDI) 2022-2031, qui totalise 19,54 G$.

« Le budget 2022 et le PDI 2022-2031 nous permettent de bâtir sur les avancées réalisées au cours des quatre dernières années. Ils vont aussi nous permettre de poursuivre la relance économique et d’adapter les services de la Ville aux besoins qui ont été exacerbés par la pandémie. Il s’agit d’un budget responsable, qui respecte la capacité de payer de la population. Il est aussi cohérent avec les priorités qui guident nos actions et que nous partageons avec la population, soit l’abordabilité de la métropole, la sécurité urbaine, la résilience environnementale et la vitalité de nos quartiers », a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Depuis mars 2020, nous faisons preuve de résilience et d’agilité pour nous sortir d’une période exceptionnellement difficile. Pendant tous ces mois, des efforts incalculables ont été consentis afin de contrôler les finances municipales et une mobilisation sans précédent nous a permis de travailler à la relance des différents secteurs d’activités de la métropole. Bien que les temps de turbulence soient loin d’être terminés et que nous ayons une obligation de mettre beaucoup d’énergie à aider les Montréalaises et les Montréalais à sortir de la pandémie, nous devons maintenir le cap sur la nécessité de bâtir ensemble notre avenir », a ajouté Dominique Ollivier, présidente du comité exécutif et responsable des finances.

Afin d’offrir un répit financier aux Montréalaises et aux Montréalais et de protéger leur pouvoir d’achat, le budget 2022 limite à 2 % la hausse des taxes résidentielles. Les petits commerces ne sont pas en reste. La hausse des taxes non résidentielles est en effet limitée à 1,5 %. Et pour une troisième année consécutive, la mesure des taux différenciés des taxes municipales non résidentielles a été bonifiée. Celle-ci permettra de diminuer la facture des petits commerçants, grâce à un taux de taxe inférieur appliqué à la première tranche de 900 000 $ de valeur foncière.

Confiante dans la capacité des milieux entrepreneurial et commercial à se relever de la crise sanitaire, la Ville mettra en œuvre plusieurs mesures pour les accompagner et assurer la relance verte et inclusive de la métropole. Les initiatives favorisant l’économie circulaire et sociale, l’achat local et écoresponsable, l’innovation et la créativité seront notamment privilégiées pour propulser l’économie de demain. La Ville amorcera le déploiement d’une nouvelle stratégie de développement économique et d’une stratégie renouvelée pour le centre-ville, qui seront dotées d’un budget de 50 M$ en 2022.

L’incertitude et les défis causés par le contexte sanitaire ayant été anticipés, de l’aide d’urgence aux entreprises montréalaises a été reconduite. Ainsi, 24 M$ sont prévus pour accompagner et soutenir les entreprises via le réseau PME Montréal. Les ressources d’accompagnement du Service de développement économique, incluant la ligne Affaires, seront soutenues par une enveloppe de 11 M$. Pour assurer l’abordabilité des locaux commerciaux, 5 M$ sont consacrés à mettre sur pied des outils d’acquisition collective. Le programme de piétonnisations estivales, qui a permis de soutenir de nombreux commerçants, est également reconduit avec une enveloppe de 4 M$, tout comme le soutien aux Sociétés de développement commercial, avec un budget de 4,5 M$.

La pandémie ayant accentué les inégalités sociales, la Ville continuera à déployer toutes les mesures nécessaires pour aider les personnes les plus vulnérables. Au budget 2022, 5,9 M$ sont prévus pour soutenir les personnes en situation d’itinérance, une enveloppe deux fois plus importante que la précédente, et 10 M$ sont dédiés à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

En matière de logement, la Ville intensifiera ses efforts pour améliorer et développer l’offre en habitation, particulièrement à l’intention des familles de la classe moyenne et des personnes à faible revenu ou vulnérables. Elle mènera ainsi à terme la Stratégie 12 000 logements sociaux et abordables et mettra en application le nouveau Règlement pour une métropole mixte, pour lesquels 111 M$ sont prévus en 2020.

La question de la sécurité publique demeure au cœur des priorités de la Ville, qui agit sur plusieurs fronts afin d’assurer, à l’ensemble de la population, des quartiers sécuritaires. Une enveloppe de 20 M$, sur 4 ans, est ainsi prévue pour soutenir les organismes communautaires de Montréal qui font un travail crucial pour assurer la prévention de la criminalité. Le budget du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a pour sa part été bonifié de 45 M$ et totalise désormais 724 M$. Des escouades mixtes s’ajouteront d’ailleurs au SPVM et permettront d’améliorer encore davantage la lutte contre les incidents violents.

Pour préparer le Montréal de demain et pour répondre aux aspirations de la population et à ses futurs besoins de déplacement, la Ville élaborera le Plan d’urbanisme et de mobilité 2050 et investira dans des projets de transport actif et collectif accessibles et structurants, qui contribuent au dynamisme économique, à la qualité de vie et à la transition écologique de la métropole. Au PDI 2022-2031,134,5 M$ sont prévus pour les aménagements pour le REM de l’Ouest, 197 M$ pour le REV et le réseaux cyclable, 42 M$ pour l’électrification des transports et l’installation de plus 2 000 bornes de recharges, et 50 M$ pour l’approche Vision Zéro, ce qui permettra à la Ville de poursuivre la mise en oeuvre des mesures de sécurisation aux abords des écoles, des résidences pour personnes âgées et des centres communautaires et sportifs.

La crise sanitaire ayant plus que jamais démontré à quel point les milieux naturels et les espaces verts sont importants pour la population montréalaise, la Ville continuera d’investir pour enraciner la nature dans la métropole en augmentant la canopée et en protégeant la biodiversité et les rives, tout en les rendant plus accessibles. Jusqu’en 2031, 268,1 M$ seront consacrés aux espaces protégés et 281,7 M$ à la plantation de 500 000 arbres et à la lutte contre l’agrile du frêne.

Pour atteindre les cibles ambitieuses et nécessaires du Plan climat 2020-2030, la Ville prévoit 4,1 M$ en 2022. Des initiatives d’écofiscalité seront également déployées en 2023, soit la tarification volumétrique de l’eau pour les immeubles non résidentiels et l’agrandissement du territoire de la tarification du parc de stationnements.

Parallèlement, afin de réfléchir à des sources de financement supplémentaires et de diversifier les sources de revenus permettant de répondre aux responsabilités qui incombent à Montréal, tout en ménageant le portefeuille des contribuables montréalais, un grand chantier sur la fiscalité sera lancé en 2022. Il réunira l’ensemble de la communauté montréalaise et permettra d’adapter efficacement la Ville aux nouvelles réalités.

Les documents peuvent être consultés en ligne via le lien suivant :

https://montreal.ca/articles/budget-2022-et-pdi-2022-2031-de-montreal-24778