La Ville de Montréal a entériné l’offre globale et finale faite au Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB), section locale 571, Unité des architectes, pour le renouvellement de la convention collective couvrant la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2023.

« Je me réjouis des derniers développements. Les employé-es sont essentiels au bon fonctionnement de la Ville. Ils mettent leur expertise à profit chaque jour pour assurer le bien-être de la population. Je tiens à saluer le travail des équipes de négociation grâce à qui nous aurons un climat de travail stable et harmonieux pour les prochaines années », a affirmé Valérie Plante, mairesse de Montréal.

« Nous sommes très satisfaits de ce dénouement. La nouvelle convention répondra aux besoins opérationnels réels de notre Ville, tout en permettant aux architectes de continuer de se positionner de manière compétitive sur le marché », a ajouté Benoit Dorais, président du comité exécutif, responsable des finances, du capital humain, des affaires juridiques, de l’évaluation foncière et de la performance organisationnelle.

Les grandes lignes de l’offre

L’offre approuvée par les membres du Syndicat lors de l’assemblée générale du 13 octobre dernier prévoit la création d’un comité de mise en valeur de la main d’œuvre architecturale afin, notamment, d’identifier les conditions à mettre en place pour attirer, maintenir et développer de l’expertise architecturale au sein de la Ville. Elle prévoit également la bonification du quantum de vacances annuelles, la création de nouvelles banques de congé ainsi que des augmentations salariales totalisant 11,75 % sur 6 ans. Cette offre a été entérinée par le comité exécutif de la Ville de Montréal lors de la séance du 20 octobre 2021.