Courtoisie

L’agglomération de Montréal ne renouvelle pas l’état d’urgence sur le territoire et passera en mode alerte dès vendredi

Un an et cinq mois après avoir décrété l’état d’urgence local, l’agglomération de Montréal passera en mode alerte vendredi. En effet, le taux de vaccination élevé, l’entrée en vigueur prochaine du passeport vaccinal et la stabilité des ordonnances gouvernementales font en sorte que l’administration est désormais en mesure de prévoir et de réaliser ses actions d’urgence sans dépendre des pouvoirs exceptionnels de l’état d’urgence local. Ainsi, les différentes opérations effectuées en vertu de l’état d’urgence local ont été transférées vers des processus réguliers permettant à l’agglomération d’assurer la poursuite de ses opérations.

L’état d’urgence local a permis à l’agglomération de contribuer à soutenir les efforts du réseau de la santé et des services sociaux, et de la Direction régionale de santé publique dans la lutte contre la COVID-19. Ainsi, l’agglomération a contribué aux efforts de ses partenaires et des organismes communautaires en prêtant des sites municipaux ou en offrant son support logistique pour l’ouverture de centres de jour extérieurs, de haltes alimentaires et de centres d’hébergement d’urgence pour venir en soutien aux personnes en situation d’itinérance. L’administration a également soutenu le réseau de la santé dans l’ouverture des cliniques de dépistage, a sécurisé les lieux de travail de ses employés, en plus d’offrir le matériel sanitaire nécessaire, a mis en oeuvre l’infrastructure nécessaire pour permettre un déploiement massif du télétravail, et a soutenu l’OMHM dans la sécurisation des lieux pour limiter la propagation de la COVID-19.

Malgré la levée de l’état d’urgence, la vigilance face à l’évolution de la pandémie de la COVID-19 demeure nécessaire. Montréal rappelle l’importance de respecter les consignes sanitaires pour limiter l’ampleur de la quatrième vague. Montréal, ses équipes d’experts, la Direction régionale de santé publique, et le réseau de la santé et des services sociaux continuent de suivre attentivement la situation et seront prêts à prendre les meilleures décisions si des changements surviennent.

L’état d’urgence a été décrété le 27 mars 2020. Montréal aura connu 17 mois d’état d’urgence, une première dans son histoire.

Notons que le Plan de sécurité civile de l’agglomération de Montréal demeure en mode alerte. Cela permet la coordination des consignes et des communications entre la santé publique, la direction générale de la Ville centre et le Centre de sécurité civile.