Photo courtoisie

Le SPVM intensifie sa lutte contre la violence armée avec le projet ARRET

Le SPVM déploiera au début de septembre une force corporative d’envergure entièrement dédiée à la lutte contre la violence armée dans le cadre du projet ARRET, acronyme d’Action – Répression – Résolution – Engagement – Terrain. L’objectif est d’accentuer la pression sur les éléments criminels à l’origine des événements violents afin de rehausser le sentiment de sécurité des citoyens.

Cette formation rassemblera 68 policiers possédant une expertise variée et pourra être déployée partout sur l’ensemble du territoire montréalais où doit être menée une action contre la violence armée. Elle aura pour mission de perturber les activités des groupes criminels violents en occupant le terrain, en collectant des renseignements et en intervenant directement auprès de leurs membres.

Les patrouilleurs prenant part à ce projet seront entièrement dégagés de la réponse aux appels et pourront mettre à profit leur connaissance du terrain, leur expertise en enquête et en renseignement.

En parallèle, le SPVM a aussi procédé dès le vendredi 26 août dernier à une bonification temporaire des ressources et des effectifs attribués à l’escouade ECLIPSE.

Le projet ARRET, d’une durée indéterminée, permettra au SPVM d’intensifier dès maintenant sa présence sur le terrain. Cette initiative découle du plan d’action adopté par le Service à l’automne 2021 afin de contrer la problématique de la violence armée.