Courtoisie. (à gauche) Des membres du conseil de Saint-Laurent et des représentants d’Ivanhoé Cambridge prennent la pose auprès de The Goalie, une sculpture représentant Ken Dryden par l’artiste Robin Bell à la Place Montréal Trust. (à droite) Le membre du Temple de la renommée du hockey et gardien de buts pour les Canadiens de Montréal de 1971 à 1979, Ken Dryden, est également représenté. (Groupe CNW/Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent)

L’oeuvre The Goalie représentant Ken Dryden de retour à Saint-Laurent

Après 10 ans à la Place Montréal Trust, l’œuvre en bronze The Goalie représentant Ken Dryden sera de retour à Saint-Laurent d’ici l’automne 2022, installée à l’avant de l’aréna Raymond-Bourque!

C’est grâce à un don de la société Ivanhoé Cambridge, une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, à la Collection municipale d’art public de la Ville de Montréal que les Laurentiennes et les Laurentiens pourront bientôt admirer de nouveau cette œuvre de l’artiste canadien Robin Bell. Rappelons que The Goalie a été exposée de 1985 à 2011 à la Place Vertu puis déplacée à la Place Montréal Trust, où elle s’y trouve toujours.

Faits saillants

The Goalie, réalisée en 1985 par l’artiste canadien Robin Bell, est une sculpture en bronze mettant en scène le gardien de but Ken Dryden dans sa posture légendaire devant son filet, le menton posé sur ses bras croisés au sommet de son bâton. L’œuvre souligne la notoriété du joueur de hockey, qui a fait partie de l’équipe de hockey des Canadiens de Montréal de 1971 à 1979.

Mentionnons que Saint-Laurent assurera le déplacement, les fondations, l’installation puis la mise en valeur de l’œuvre d’art à l’aréna Raymond-Bourque par un aménagement paysager et un éclairage spécifique. L’œuvre revient ainsi dans l’arrondissement de Saint-Laurent après une absence de 10 ans pendant laquelle la statue était exposée à la Place Montréal Trust, au cœur du centre-ville de Montréal. L’acquisition de l’œuvre s’inscrit dans une démarche de développement des quartiers culturels par la Ville de Montréal qui vise, entre autres, à enrichir la collection municipale d’art public et à rendre celle-ci plus accessible à un plus large public.

« Ken Dryden est un athlète mythique, représenté ici au sommet de son art dans cette œuvre plus grande que nature. Voilà pourquoi The Goalie a tant marqué les esprits laurentiens! Je remercie Ivanhoé Cambridge pour son don qui rend possible le retour de la sculpture sur notre territoire après une absence de dix ans. Sa prochaine installation devant l’aréna Raymond-Bourque rénové saura certainement inspirer une toute nouvelle génération de jeunes hockeyeurs laurentiens. », a déclaré Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent.

« Le hockey fait partie de la culture montréalaise, il nous relie, il nous rend fiers. Je suis très heureuse de voir un joueur d’exception comme Ken Dryden honoré à Montréal. Les jeunes qui fréquenteront l’aréna découvriront sur leur passage une œuvre d’art inspirante, ainsi qu’une belle représentation d’un grand héros de notre sport national », a ajouté Valérie Plante, mairesse de Montréal

« Quelle expérience formidable! Tout d’abord, jouer à Montréal et dans des équipes aussi remarquables, puis travailler avec Robin Bell sur cette sculpture, et maintenant la voir à sa juste place, dans un aréna, où les fans de hockey et les amateurs d’art peuvent se réunir et en profiter » a précisé Ken Dryden, membre du Temple de la renommée du hockey et gardien de buts pour les Canadiens de Montréal de 1971 à 1979.

« En 1984, le president-directeur général de Cambridge Leasehold, Lorne Braithwaite, m’a commandé une sculpture en bronze coulé, grandeur nature, du célèbre gardien de buts des Canadiens, Ken Dryden, pour la Place Vertu. J’ai commencé par une séance photo dans laquelle M. Dryden a vêtu son équipement pour la première fois en cinq ans. Il me l’a ensuite prêté afin que je puisse créer le modèle original en argile à mon atelier à Pietrasanta, en Italie. Le bronze a été coulé par la Fonderia Artistica Mariani de Pietrasanta. J’ai retouché les cires et fait la finition finale sur le bronze avant sa patine. Il s’agissait de ma troisième commande majeure et celle-ci demeure toujours l’une de mes préférées. Je suis très heureux que The Goalie trouve une fantastique nouvelle demeure et je remercie toutes celles et ceux qui ont rendu cela possible », de préciser Robin Bell, artiste et sculpteur de The Goalie,

« Ivanhoé Cambridge s’est engagé à promouvoir le patrimoine culturel montréalais dans ses propriétés et à permettre au grand public d’avoir accès à des œuvres et à des installations artistiques variées. Nous sommes heureux de faire don de l’œuvre The Goalie, qui participera à insuffler un vent de fierté et de reconnaissance historique aux résidents de Saint-Laurent qui fréquenteront leur aréna », a conclu Johanne Marcotte, vice-présidente, Exploitation nationale et location Québec, centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge.