photo gracieuseté

Lutte à la violence par armes à feu Le SPVM arrête deux suspects et saisit 15 armes à feu

La Section du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé, hier, à deux arrestations et à la saisie de 15 armes à feu à l’issue d’une opération policière menée en collaboration avec le Groupe tactique d’intervention et les postes de quartier.

Les perquisitions, qui ont été effectuées dans deux immeubles résidentiels des arrondissements de Mercier–Hochelaga- Maisonneuve et de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, ont notamment permis à la police de saisir des armes de poing, des carabines, des chargeurs, des silencieux et plusieurs munitions de différents calibres. Des quantités diverses de cocaïne, GBH et autres stupéfiants ont également été trouvées sur les lieux.

Le principal suspect est un homme de 40 ans, qui est connu pour ses liens avec des groupes criminalisés. Lui et son complice, un homme de 23 ans, vont comparaître au palais de justice de Montréal, aujourd’hui, pour faire face à plusieurs chefs d’accusation en lien avec la possession d’armes et le trafic de stupéfiants.

Le SPVM tient à rappeler que la collaboration de la population est importante dans la lutte aux événements de violence par armes à feu. Toute personne détenant des informations peut communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca.

Rappelons que pour assurer la sécurité des citoyens, le SPVM a mis en place une cellule de coordination qui est mobilisée 24h sur 24 depuis le 2 août, afin de déployer des mesures spéciales dans la lutte à la violence par armes à feu dans plusieurs secteurs de la métropole.

Photo courtoisie SPVM