Courtoisie

Mathys Laurent heureux de sa progression

Le défenseur du Rousseau Royal de Montréal, Mathys Laurent se dit satisfait de sa progression comme joueur ainsi que celle de son équipe.

« Je m’améliore à chaque match. On m’a aussi nommé assistant-capitaine’ C’est très le fun d’avoir une lettre sur son chandail », a-t-il déclaré en entrevue à Info Montréal.

Âgé de 16 ans, il a disputé 21 rencontres en date du 23 novembre, récoltant quatre points dont un but.

« Je suis un arrière défensif qui ne récolte pas beaucoup de points. Je ne force pas vraiment le jeu, je me concentre de bien travailler dans ma zone. Par contre, je lance beaucoup au filet », a ajouté le #24 originaire de Laval.

Pour ce qui est de l’équipe, sa progression est constante. « On a connu un départ soso mais ça s’est replacé depuis ». Le Rousseau Royal est premier de la division CCM grâce à sa fiche de 13 victoires, dont trois en prolongation et deux en tirs de barrage pour 36 points.

Courtoisie Yves Sansoucy

Espoir de l’Océanic

Dans la LHJMQ, Mathys Laurent a été un choix de troisième ronde en 2021, de l’Océanic de Rimouski, 53e au total.

« Mon camp a super bien été. J’ai fait partie des premières coupures, ça été dommage. Ça été malgré tout une super belle expérience », a-t-il souligné.

Le défenseur a même eu la chance de disputer un match hors-concours qu’il a terminé avec un différentiel de +2.

Il y a deux ans, Laurent évoluait dans le bantam AAA. « L’adaptation a été un peu difficile dans le widget AAA. Je suis content de rejouer à 5 contre 5!, a précisé ce produit de l’association de Montreuil, ajoutant qu’il avait pu garder la forme durant la pandémie, puisque sa famille est équipée d’un gymnase dans la résidence familiale.

Son joueur préféré est Darryl Nurse des Boilers d’Edmonton puisqu’il excelle en relance offensive en plus d’exceller dans son territoire.