L’arrondissement de Saint-Laurent, en collaboration avec l’organisme VertCité, a mis sur pied trois nouveaux programmes de subventions accessibles dès le 1er novembre prochain pour encourager la population à réduire ses déchets, et à être mieux préparée aux changements climatiques.

Les Laurentiens et les Laurentiennes pourront ainsi recevoir des subventions pour l’achat de : 

Saint-Laurent devient ainsi le premier arrondissement montréalais à offrir une aide financière pour l’achat de trousse de préparation aux situations d’urgence, laquelle vise à sensibiliser les résidents à se doter du matériel nécessaire pour faire face à une catastrophe naturelle.

Ces subventions s’ajoutent à celles portant sur les couches écologiques lavables pour bébé financées par l’arrondissement depuis 2016.

 Offerts à tous les résidents, ces subventions répondent aux objectifs du Plan d’urgence climatique 2021-2030 de Saint-Laurent, qui a comme objectif d’instaurer des initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre produites sur le territoire laurentien et à accroître la résilience de la communauté.

« Nous sommes fiers de présenter ces nouveaux programmes qui permettront à chaque bénéficiaire de faire sa part pour préserver l’environnement et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Par la mise en place de ces aides financières, nous souhaitons aussi encourager les Laurentiennes et les Laurentiens à adopter de saines habitudes de vie écoresponsables en choisissant des produits réutilisables. De plus, comme nous le constatons depuis quelques années, les situations d’urgence se multiplient partout dans le monde. Il est important que dans ces cas extrêmes chacun puisse assurer sa propre sécurité et celle de sa famille à l’aide d’une trousse de préparation aux situations d’urgence. »Alan DeSousaMaire de Saint-Laurent

Détails des programmes

Subvention pour l’achat de produits d’hygiène féminine durable
Subvention offerte: 50 % de la facture totale pour un maximum de 75 $ avant taxes par personne
Produits admissibles : coupes menstruelles, culottes menstruelles lavables, serviettes hygiéniques lavables, inserts lavables

Subvention pour l’achat de produits hygiéniques écoresponsables
Subvention offerte: 50 % de la facture totale pour un maximum de 75 $ avant taxes par personne
Produits admissibles : culottes et sous-vêtements lavables pour fuites urinaires et énurésie, sacs imperméables pour les produits, hygiéniques durables lavables, inserts lavables, culottes lavables d’entraînement à la propre, couches lavables pour adultes

Subvention pour l’achat d’une trousse de préparation aux situations d’urgence
Subvention offerte: 50 % jusqu’à concurrence de 125 $ avant taxes à l’achat d’une trousse d’urgence pour la maison et d’une trousse de sécurité routière pour la voiture par adresse
Produits admissibles : une trousse d’urgence pour la maison et une trousse d’urgence pour la voiture

Un soutien plus élevé est offert aux familles à faible revenu.

L’urgence d’agir
Selon les données du Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME), à Montréal seulement, près de 1 422 tonnes de produits d’hygiène personnelle finissent dans les sites d’enfouissement annuellement. Composées de différents mélanges de plastiques, ces protections jetables peuvent contenir de 20 à 30 produits chimiques, les rendant non recyclables et non compostables. On estime que ces produits prendront environ 450 ans à se décomposer complètement. Il est donc primordial d’éviter l’utilisation de ce type de produit afin de réduire les matières enfouies et, par conséquent, les émissions de gaz à effet de serre. 

Parallèlement, depuis des décennies, des rapports scientifiques d’organismes nationaux et internationaux reconnus, sonnent l’alarme quant aux situations d’urgence causées par les changements climatiques, dont la hausse moyenne des températures, les sécheresses, les chaleurs extrêmes, les pluies diluviennes, les inondations ainsi que les tempêtes destructrices.

On estime que les conséquences seront graves sur l’environnement et l’économie ainsi que sur la santé et la sécurité des populations. Comme il l’avait déjà fait avec le Rendez-vous de l’écocitoyen en octobre 2019, l’arrondissement continue de sensibiliser les résidents et les résidentes sur cet enjeu et de les inciter à aller au-delà de la prise de conscience de cette nouvelle réalité pour se préparer à toute éventualité, même en milieu urbain.