Courtoisie

Nouvelle saisie majeure de stupéfiants et d’armes à feu dans l’Ouest-de-l’Île

La Section du crime organisé – Stupéfiants Ouest du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en collaboration avec plusieurs unités de la gendarmerie, a saisi des quantités de drogues totalisant 2,4 M$, la semaine dernière, dans l’Ouest-de-l’Île. Il s’agit d’une seconde saisie majeure de stupéfiants en moins de quatre mois dans ce secteur de la métropole. Quatre armes à feu ont également été saisies lors des perquisitions.

Les cinq perquisitions ont été menées, le 21 septembre dernier, à l’intérieur de résidences de Baie-D’Urfé, Beaconsfield, Dollard-des-Ormeaux et Kirkland, de même que dans la municipalité voisine de L’Île-Perrot. Elles ont permis de saisir 246 000 comprimés d’amphétamines, 23 000 comprimés de Xanax, 11 500 comprimés de speed, 2 500 comprimés de fentanyl ainsi que diverses quantités de morphine, méthamphétamine en cristaux, isotonitazène, Cialis, cocaïne, héroïne, haschich, cannabis, THC et champignons hallucinogènes.

Les sept suspects appréhendés lors de cette opération policière sont : Cameron Wilkinson, 26 ans; Patrick Bouchard-Gallagher, 28 ans; Vincent Roy, 25 ans; Cole Larocque, 28 ans; Alexandre Battah, 22 ans; Alexandra Taddio, 24 ans; et Sophia Saraullo, 23 ans.  Les suspects ont comparu au palais de justice de Montréal et font face à divers chefs d’accusation en lien avec la possession et le trafic de drogues.

Cameron Wilkinson était connu des enquêteurs en raison de ses liens présumés avec le trafiquant Charles Laberge. Ce dernier a écopé d’une peine d’emprisonnement de cinq ans à la suite du démantèlement d’un réseau de trafic de drogues dans l’Ouest-de-l’Île, en juin dernier. Le SPVM avait alors saisi des quantités de drogues de synthèse et d’opiacés totalisant 2,5 M$.

Collaboration du public

Toute personne détenant des informations pouvant aider les enquêteurs dans la lutte au trafic de stupéfiants – que ce soit en lien avec cette enquête spécifique ou tout autre réseau de trafiquants – peut communiquer avec le 911 ou son poste de quartier. Il est également possible de communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou via le formulaire de signalement disponible sur le site infocrimemontreal.ca.

Le SPVM remercie la population de sa collaboration