La Ville dévoile le concept final de la place des Montréalaises, dont l’inauguration est prévue pour 2025.

Une place publique phare

Située à la jonction du centre-ville et du Vieux-Montréal et aux abords de la station de métro Champ-de-Mars, la place des Montréalaises sera, au terme des travaux d’aménagement, un lieu de rencontres et de découvertes pour l’ensemble de la population montréalaise.

Le  concept de la place des Montréalaises est issu d’un concours international d’architecture du paysage multidisciplinaire. Conçue par la firme Lemay, avec SNC-Lavalin et l’artiste visuelle Angela Silver, elle constituera un lieu unique sur le plan architectural, tout en mettant en valeur les paysages monumentaux montréalais, notamment par l’aménagement d’un belvédère. Elle contribuera également à verdir le centre-ville par la plantation d’une centaine d’arbres ainsi qu’à réparer, en partie, la coupure causée dans le secteur par la construction de l’autoroute Ville-Marie. Un lien cyclable, intégré dans l’axe de la rue Hôtel-de-Ville, reliera les 2 voies cyclables existantes sur l’avenue Viger et la rue Saint-Antoine 

Honorer la mémoire des Montréalaises

Outre sa fonction de place publique, la place des Montréalaises s’imposera comme un vibrant témoignage à la mémoire des Montréalaises, connues ou non du grand public, qui ont marqué l’histoire de la ville. Le concept proposé rend notamment hommage à 21 Montréalaises et se décline en 3 composantes : un pré fleuri, une œuvre-miroir et un emmarchement.

Le pré fleuri prendra place sur le plan incliné, lien accessible universellement entre le Vieux-Montréal et le centre-ville, et offrira  symboliquement des bouquets de fleurs aux Montréalaises.

Sur le miroir des Montréalaises, qui sera illuminé le soir, on retrouvera d’un côté les noms des 14 victimes du féminicide de l’École polytechnique et, de l’autre, les noms de 7 pionnières de la métropole, issues de différents domaines et différentes époques :

Par l’utilisation de matériaux similaires, un dialogue sera créé entre le miroir et l’emmarchement sur lequel les usagers pourront s’asseoir.

La place Marie-Josèphe-Angélique, juxtaposée à la place des Montréalaises, sera aussi mise en valeur dans le cadre du réaménagement du secteur. Inaugurée en 2012, cette place rend hommage à cette esclave noire du 18e siècle qui fut injustement condamnée et exécutée après l’incendie de Montréal de 1734.

Le toponyme « place des Montréalaises » est une initiative du Conseil des Montréalaises. 

Enfin, soulignons l’intégration et l’apport du projet pilote de la démarche de l’analyse différenciée selon les sexes, ADS+,  au processus de la réalisation du projet dans son ensemble.

Reconnaissance et inauguration 

Le concept de l’équipe Lemay + Angela Silver + SNC Lavalin a déjà remporté un prix d’excellence au Canadian Architect Award. Il confirme la place de Montréal comme Ville UNESCO de design. 

Les travaux s’échelonneront du printemps 2022 jusqu’à la fin de 2024, pour une inauguration prévue en 2025.

Perspective du pré fleuri de la future place des Montréalaises

PROJETLa future place des Montréalaises