Courtoisie

Policiers ciblés par des coups de feu : le SPVM fait le point

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron, s’est adressé hier soir aux représentants des médias, pour faire le point sur un événement impliquant 2 policiers qui ont été ciblés par des coups de feu dans la nuit du 24 août.

Cette nuit-là, 2 agents du poste de quartier 15 s’apprêtaient à quitter le Centre Universitaire de Santé McGill, lorsqu’ils ont entendu des détonations. Ils se sont réfugiés derrière leur auto-patrouille et ont déclenché un appel à l’aide. Rapidement, un large périmètre de sécurité a été érigé par les policiers et l’enquête a été prise en charge par la Section des crimes majeurs.

En fin de journée, l’enquête a permis de confirmer 2 impacts et 1 projectile sur les lieux, ce qui laisse entendre que des coups de feu ont bel et bien été tirés en direction de nos policiers. Une enquête est en cours et tout est mis en œuvre pour faire la lumière sur ce dossier. Mentionnons que la policière fut traitée pour une blessure mineure au niveau du bras. Elle et son partenaire se portent bien. Tout le soutien nécessaire leur est présentement offert.

« Ce qui m’interpelle aujourd’hui, c’est la gratuité de cet acte de violence, qui semble avoir été dirigé spécifiquement vers nos policiers. Bien qu’à l’heure actuelle, nous ne sommes pas en mesure de confirmer l’identité ou le mobile des responsables, il est clair pour moi que nous sommes face à une situation inadmissible. On ne peut accepter qu’un ou des individus s’en prennent à tout membre faisant partie du système de justice, particulièrement nos employés », a commenté M. Sylvain Caron, directeur du Service de police e la Ville de Montréal.

Toute personne détenant des informations est invitée à communiquer avec le 911, son poste de quartier ou à contacter Info-Crime, de façon anonyme et confidentielle. Tous les renseignements, même les détails qui paraissent anodins, peuvent faire avancer l’enquête.