Crimes et armes à Montréal

Pour la lutte aux armes et aux agressions armées à Montréal

Afin de bonifier ses effectifs dans la lutte aux violences armées, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, aux côtés du chef du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM), Sylvain Caron, a annoncé aujourd’hui un financement additionnel de 5,5 M$ qui permettra de bonifier les effectifs du SPVM dédiés à la lutte contre les groupes criminalisés. Au total, 42 policiers et civils s’ajouteront au corps de police montréalais afin d’agir en renfort aux équipes d’enquête et de lutte contre les groupes criminalisés.

Au cours des derniers mois, Montréal a fait face à une série d’événements atypiques liés aux violences armées. Afin de lutter contre cette violence, la Ville de Montréal, en collaboration avec le SPVM et le soutien financier du gouvernement du Québec, a créé l’équipe ELTA, qui vient s’attaquer à une importante source du phénomène : lutter contre le trafic d’armes sur le territoire montréalais.

Aujourd’hui, la Ville de Montréal et le SPVM s’assurent encore une fois de déployer toutes les ressources nécessaires pour maintenir la sécurité des Montréalaises et des Montréalais en allant encore plus loin: bonifier les ressources liées à la lutte aux groupes criminalisés.

Effectifs additionnels

Avec ces investissements additionnels, le SPVM comblera le renfort au sein de l’unité ÉCLIPSE et bonifiera cette équipe avec l’embauche de 28 nouvelles ressources. L’unité ÉCLIPSE travaillera en soutien aux autres équipes du SPVM pour lutter contre les violences armées, notamment en procédant à la cueillette de renseignements sur les groupes criminalisés.

Cette somme permettra également l’embauche de civils et de policiers, 14 ressources au total, pour venir en renfort et soutenir les équipes d’enquête du SPVM. Ces derniers agiront en soutien aux enquêtes, ce qui permettra au SPVM d’allouer des ressources là où les besoins se font sentir.

« L’augmentation récente des violences armées nous force à agir rapidement et efficacement. C’est ce que nous faisons encore une fois aujourd’hui. Depuis le début de l’année, nous avons intensifié notre soutien envers le SPVM et allons continuer en ce sens afin d’enrayer cette violence le plus rapidement possible. Actuellement, ma priorité numéro un est de maintenir le statut sécuritaire de notre métropole », a déclaré par voie de communiqué, la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante.

« Aujourd’hui, notre administration démontre encore une fois son leadership en matière de sécurité publique. Nos policiers et policières sont au front, tous les jours, pour contrer les violences armées à Montréal. Avec cet investissement supplémentaire de 5,5 M$, ils pourront compter sur un nombre important d’effectifs en renfort pour les aider à mener cette lutte. C’est avec une approche constructive et pragmatique que nous viendrons à bout de cette violence », souligne Mme Caroline Bourgeois, responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« Cet investissement supplémentaire nous permettra de contribuer avec l’ajout de 42 nouvelles ressources à la lutte aux violences par armes à feu sur l’île de Montréal. Concrètement, ce renfort d’effectifs additionnels nous permettra de bonifier nos interventions à deux niveaux : la présence policière active en uniforme et le soutien spécialisé en enquêtes criminelles », a conclu M.Sylvain Caron, directeur du Service de Police de la Ville de Montréal.