Au moment où les familles se préparent à la rentrée scolaire, Saint-Laurent a le plaisir d’annoncer un investissement d’un montant de 872 000 $ cette année pour assurer la sécurité aux alentours d’écoles situées sur son territoire

Faits saillants
Pour la rentrée 2021, ces travaux ont été effectués principalement autour de l’école Enfant-Soleil, située à proximité du Centre des loisirs, et de l’école Édouard-Laurin, proche de la station de métro Côte-Vertu. Ces deux établissements se trouvent sur la rue Tassé, le corridor scolaire le plus important en termes de nombre d’écoles et d’achalandage d’élèves à Saint-Laurent. Les aménagements consistent en des saillies de trottoir, des dos d’âne ainsi que des intersections et des traverses surélevées.

Le projet est placé sous la responsabilité de la Division des études techniques et de l’ingénierie de la Direction des travaux publics de Saint-Laurent. Il est mis en œuvre par la firme Roxboro Excavation. Son financement s’établit à 872 000 $, provenant du Plan décennal d’immobilisations (PDI) de Saint-Laurent, des surplus de l’arrondissement et du Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAE) de la Ville de Montréal. 

De plus, comme chaque année, Saint-Laurent organise une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière et piétonne, alors que les jeunes Laurentiens et Laurentiennes reprennent le chemin de l’école. L’objectif de ce projet consiste à faire adopter des comportements sécuritaires aux parents qui conduisent leurs enfants à l’école, tout comme aux automobilistes, aux piétons et aux cyclistes.

L’arrondissement mène cette opération en collaboration avec ses partenaires, soit le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys et la Commission scolaire English-Montréal. Ces partenaires ont créé conjointement cet été des outils de sensibilisation, dont des dépliants distribués par les équipes policières du poste de quartier 7 du SPVM devant 12 écoles laurentiennes.

« Il est primordial d’assurer la sécurité des élèves autour des écoles, notamment en cette rentrée scolaire 2021. Nous ne ménageons donc pas nos efforts pour protéger nos enfants. Cette volonté s’inscrit dans notre Plan directeur piétonnier (PDP), lancé en septembre 2020, visant à favoriser et à sécuriser les déplacements à pied sur le territoire laurentien pour la population comme pour la main-d’œuvre. Saint-Laurent n’aura jamais investi une somme aussi importante dans ce dossier depuis qu’il a rejoint la Ville de Montréal en 2002 », a déclaré, par voie de communiqué, Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent.

À propos du Plan décennal d’immobilisations (PDI) de Saint-Laurent
Portant sur les années allant de 2021 à 2030, le Plan décennal d’immobilisations (PDI) de Saint-Laurent vise à planifier les investissements pour améliorer les parcs, les rues et les immeubles publics de l’arrondissement. Doté d’une enveloppe de 97 M$, le PDI permet une grande flexibilité dans la réalisation des projets prioritaires. Il remplace le programme triennal d’immobilisations (PTI) habituellement adopté chaque année de concert avec le budget de fonctionnement.