Courtoisie. Sur la photo : Denis Martin, maire de Deux-Montagnes et président de la Table des préfets et des élus de la couronne Nord, Sébastien Nadeau, maire de L'Assomption, Nicolas Dufour, maire de Repentigny, Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal, François Bonnardel, ministre des Transports du Québec, Mathieu Traversy, maire de Terrebonne et Guillaume Tremblay, maire de Mascouche.

Vers une stratégie d’avenir de la mobilité et du transport collectif dans l’Est de la couronne Nord de Montréal

Assumé par le leadership de messieurs Nicolas Dufour et Mathieu Traversy, respectivement maires de Repentigny et de Terrebonne, le forum « La mobilité dans l’est, c’est à notre tour » a fait connaitre au gouvernement du Québec les priorités en matière de transport collectif touchant l’axe Repentigny et Terrebonne.

À cet égard, M. François Bonnardel, ministre des Transports, Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole ainsi que Mme Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de Lanaudière ont été ainsi sensibilisés aux enjeux de congestion routière que vivent matin et soir les usagers de ce secteur.

Dans une volonté forte de participer activement aux échanges aux côtés des élu(e)s municipaux des MRC Les Moulins et de L’Assomption, soulignons également la présence de Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de même que celle de M. Denis Martin, maire de Deux-Montagnes et Président de la Table des préfets et des élus de la couronne Nord (TPÉCN). Ayant attiré sur place plus de 130 participants, cet événement a permis d’engager une conversation sur le développement de réseaux de transport collectif selon une véritable perspective métropolitaine assurant la connectivité et la compétitivité de tous les secteurs du Grand Montréal, incluant celui de l’Est de la couronne Nord de Montréal.

Des solutions durables pour combattre la congestion routière dans l’axe Repentigny/Terrebonne

Actuellement, en période de pointe du matin, seulement 11 % des déplacements de la MRC de L’Assomption vers la grande métropole se font en transport collectif. Ce constat désolant est pire dans la MRC Les Moulins avec seulement 8 % des déplacements.

Force est d’admettre que le sud de Lanaudière manque cruellement de modes de transport collectif performants permettant de diminuer l’utilisation de l’auto solo et par surcroit à agir contre la congestion routière qui affecte depuis trop longtemps nos principaux axes autoroutiers tels que l’A-25 ainsi qu’au carrefour de l’A-40 et l’A-640. S’appuyant sur une question d’équité, les élus locaux réclament des projets d’envergure visant à renforcer l’optimisation de leur réseau de transport collectif, tout en offrant une expérience de mobilité plus inclusive et plus verte. Accompagnés par des représentants de l’ARTM, d’exo, du milieu économique ainsi que d’experts évoluant dans le domaine de la mobilité, ce grand rendez-vous fut l’occasion de dégager des propositions tangibles favorisant une vision collective et intégrée d’une offre de transport structurante sur le territoire. Le tout, dans une perspective de répondre aux besoins de déplacements de la population et rendre ainsi leur qualité de vie meilleure.

Trois séries de solutions ont été mises de l’avant :

À court terme (1 à 3 ans) : Offrir des solutions de rechange au train de Mascouche en raison des impacts majeurs liés aux travaux du REM de l’Ouest, et bonification de la desserte sur les principales lignes d’autobus dans l’axe est-ouest de l’A-640 ;

À moyen terme (5 ans) : Réaménager le carrefour A-40 – A-640 incluant des mesures pour le TC et voies réservées/stationnements incitatifs dans les axes autoroutiers A-25, A-40 et A-640 ;

À long terme (10 ans) : Mettre en place un réseau structurant de transport collectif dans le cadre du projet du REM de l’Est.

Un forum sous le signe de la collaboration

Ce grand rassemblement a permis de rallier les instances gouvernementales, le milieu municipal, de même que les acteurs clés de la mobilité autour d’un consensus fort, soit celui de déployer dans l’Est de la couronne Nord de Montréal, une couverture améliorée et harmonisée des services de transport collectif équitable et profitable pour ses usagers :

« Le transport collectif, c’est la pierre angulaire du développement de la CMM, et surtout dans l’est. Les solutions présentées aujourd’hui, ajoutées à l’étude du prolongement du REM de l’Est vers l’Est de la couronne Nord, confirment que les villes de la couronne Nord et Montréal s’allient pour penser la mobilité ensemble, freiner l’étalement urbain et accélérer le développement économique de l’Est. Au cours des derniers mois, on a réussi à démontrer l’importance de mettre les villes autour de la table afin de planifier le transport collectif et le Forum d’aujourd’hui reflète une fois de plus la capacité des villes à trouver des solutions pour assurer une mobilité efficace sur leur territoire », a déclaré la mairesse Plante à l’issue du Forum.

« Aujourd’hui, des actions concrètes ont été mises sur la table pour améliorer et développer les transports collectifs desservant les citoyens, les entreprises et les institutions dans l’est de la couronne Nord. L’engagement de toutes les parties prenantes à ce forum est de bon augure afin de maximiser les retombées économiques et environnementales des investissements en mobilité durable au bénéfice de toute la collectivité de la couronne Nord et de la région métropolitaine de Montréal », a souligné le maire Martin.

« Nous avons franchi un grand pas en vue d’une relance du transport collectif et d’un meilleur aménagement de notre réseau routier, pour mieux desservir les 300 000 citoyens et citoyennes des MRC Les Moulins et l’Assomption, et également tous ceux et celles de la couronne nord. Il est significatif que tous les grands acteurs du transport régional et métropolitain aient conjugué leurs efforts pour partager leur compréhension des problèmes de déplacement quotidien de nos populations et surtout ouvrir des pistes de solution à ces problèmes. Comme maire de Terrebonne, je suis fier d’avoir initié ce forum avec mes collègues des MRC et de la couronne nord et je remercie tous les intervenants pour leur participation. Je suis confiant que cet élan pris aujourd’hui se poursuivra au cours des mois et des années à venir », a précisé le maire Traversy.

« Investir dans la mobilité urbaine et le transport collectif n’est pas un caprice en soi. Bien au contraire, c’est agir concrètement dans notre combat contre les changements climatiques, tout en offrant à nos entreprises et usagers des options de déplacements plus fluides, rapides et attractives. Si nous voulons que nos communautés se réconcilient avec le transport en commun, il demeure primordial de leur fournir un réseau structurant, intégré et agile dès maintenant. À l’instar des autres Villes de la couronne Nord, les citoyens de Repentigny méritent de vivre dans un environnement harmonieux et stimulant, de profiter du temps en famille plutôt que d’être pris en otage dans le trafic. Fini l’époque où nous étions les grands oubliés de la mobilité dans le Grand Montréal! Voilà les raisons qui m’ont poussé à tenir le forum d’aujourd’hui. Déjà, les résultats sont tangibles avec l’intention du gouvernement du Québec et de nos principaux partenaires de transport à se tenir à nos côtés pour développer des projets de transport s’inscrivant dans l’ère de la modernité », a conclu le maire Dufour.